Audit énergétique : les diagnostiqueurs seront-ils prêts ?

Publié le 19 Mai 2022

L’entrée en vigueur de l’audit énergétique obligatoire a été officialisée. Les diagnostiqueurs n’ont d’autre choix que d’accélérer leur préparation, dans un contexte difficile.

Les textes réglementaires encadrant l’audit énergétique sont donc publiés. La mise en œuvre opérationnelle est lancée, et l’ensemble des acteurs du diagnostic doit se préparer pour le 1er septembre.
Ils étaient 68% à envisager se lancer pour cette mission. Ils devraient finalement être moins nombreux dans 4 mois. En effet, certains pourraient être refroidis, au vu de la complexité de l’audit, de l’obligation de se former pour obtenir une attestation valable 9 mois, à renouveler par la suite, sans savoir ce qu’il se passera à partir de 2024…
La FIDI estime que les diagnostiqueurs seront prêts. En effet, la capacité de la filière à s’adapter, ainsi son dynamisme ont déjà fait leurs preuves.
Fin mai, seront livrées les trames de rapport. Ensuite, les éditeurs de logiciels devraient pouvoir livrer des outils finalisés au mois de juin. Ce qui laisserait l’été aux diagnostiqueurs pour se former. Cela s’annonce un peu délicat, mais ce n’est pas impossible.
En revanche, selon SIDIANE, maintenir l’échéance au 1er septembre est risqué : les premiers audits, vu leur complexité, pourraient ne pas remplir complètement leur rôle, ce qui pourrait engendrer des conseils moins judicieux, voire des travaux inappropriés.
Une décision finale, quant au maintien ou non de la mise en œuvre de l’audit en septembre, devrait être prise fin juin, début juillet, quand le gouvernement sera constitué.

« Retour aux actualités

NOS AUTRES DIAGNOSTICS

ASSURANCE &
CERTIFICATION

Diagnostic immobilier Juvisy-sur-Orge 91260

Diagnostic immobilier Chilly-Mazarin 91380